Vin à faire soi-même

2 types de vin à faire soi-même

De nos jours, la France à la particularité de produire des vins de grandes qualités et très variés, notamment grâce à la diversité des terroirs et des climats. Le vin reste l'alcool le plus consommé et apprécié des Français et participe à toutes les cérémonies de fêtes. Qu'il soit blanc, rosé ou rouge, son histoire est aussi vieille que notre civilisation. D'ailleurs, il est connu que le vin est aussi utilisé lors de recettes de cuisine et cela remonte à l'antiquité. De plus, il peut être intégré dans différentes recettes de boissons à base de vin qui vont venir sublimer vos repas. Plusieurs types de vin à faire soi-même peuvent également égailler vos apéritifs.

Quel vin peut-on utiliser pour le vin chaud ?

Le vin chaud est un vin à faire soi-même, que l'on appelle aussi vin de Noël. En effet, il est très populaire pour la période de fin d'année. On peut le retrouver dans toutes les régions sur les marchés de Noël ainsi qu'à la montagne. Très facile à préparer et plutôt convivial, il commence à se répandre également aux seins des foyers lors des fêtes hivernales. L'avantage de préparer du vin chaud soi-même est de pouvoir l'ajuster à votre goût. En Alsace, par exemple, c'est une grande tradition de boire du vin chaud en hiver. C'est une boisson très appréciée lorsqu'il fait froid et que vous voulez vous réchauffer.

Ce type de vin est une spécialité inspirée des pays scandinaves et germaniques. A la base ce vin à faire soi-même est épicé et sucré. C'est à vous d’agrémenter par la suite la recette selon vos envies avec des délicieux parfums tels que la cannelle, l'orange, l'anis étoilé ou pourquoi pas même du gingembre. Le vin étant l’élément principal de ce cocktail, il est important de faire le bon choix pour avoir un résultat délicieux. C'est pourquoi, votre choix doit principalement se tourner vers un vin rouge gourmand et généreux ou aromatique et souple, avec un peu de puissance pour qu'il puisse bien se marier avec les saveurs d'épices et ne pas s'effacer.

Quel vin pour faire du vin de noix soi-même ?

Moins connu le vin de noix est un apéritif traditionnel qui fait partie des anciennes recettes de vin à faire soi-même et dans lequel on fait macérer des noix. Très facile à faire, le vin de noix est très apprécié et très connu depuis des temps anciens. De nos jours, la recette a été remise au goût du jour et sa popularité s'accroit au fil du temps. C'est un apéritif auquel on attribue des vertus médicinales pour la digestion et la purification de l'organisme. Il peut donc être dégusté en apéritif, avec un plateau de fromage et accompagnera très bien vos desserts. Ce vin à faire soi-même est élaboré à base de vin, de noix vertes et éventuellement d'épices. Il se prépare avec des noix tendre, lorsque la coquille est encore verte et fraîche et avant qu'elle ne durcisse. La bonne période pour ramasser ces noix est de mi-juin à fin juillet. C'est à cette période que la noix va être la plus tendre et donc elle sera parfaite pour votre recette. Pour le choix du vin, sélectionnez un vin rouge corsé qui a du caractère et au minimum de 12°. Il est possible de remplacer le vin rouge par du vin blanc ce qui donnera à votre vin de noix un caractère plus doux. La dernière étape va être d'oublier votre vin de noix pendant plusieurs mois afin de le laisser macérer et vieillir, ce qui le rendra bien meilleur.